LE BLOG POLITIQUE DE LUC JOUSSE

Le 11 mars 2020

MUNICIPALES ROQUEBRUNE 1er TOUR : L’APPEL DU 11 MARS !

Auteur : Luc Jousse

Comme le disait le Général de Gaulle : « L’espérance doit-elle disparaître » ? La réponse pour notre ville de Roquebrune qui doit avancer est pour un optimiste comme moi évidemment NON.

Roquebrunois, Roquebrunoises, dernier maire à avoir gagner cette élection (2001-2016) – et ce sont des faits que l’on m’apprécie ou non – je ne donnerai pas de consignes de vote pour le 1er tour bien que vous soyez très nombreux à me contacter et indécis, à me demander conseil.

Mais à l’inverse, je vais vous dire pour qui ne surtout pas voter : Julien LUCHINI et Jean CAYRON.

Je m’en explique ici à quelques jours de ce scrutin capital pour l’avenir de la ville de Roquebrune sur Argens.

L’avenir de Roquebrune sera en effet négatif si Jean CAYRON, l’opposant stérile, en vient à gagner : il faut du niveau pour diriger une telle municipalité et CAYRON en est dépourvu. Le candidat CAYRON est en fait une marionnette à la solde de Robert MASSON, l’ancien-adjoint de Jean-Pierre SERRA, qui tente un dernier come-back ! Il est également manipulé par Martine BOUVARD, ex-candidate socialiste contre moi. Ces 2 erreurs de casting, dénoncées par beaucoup des siens, lui seront fatales… De surcroît, n’oublions pas que voter CAYRON, c’est voter MACRON, double peine !

Mais le pire serait une victoire de Julien LUCHINI, le directeur de cabinet de Jean-Paul OLLIVIER. J’ai écrit que c’était le collaborateur « le plus vil et abject que je n’ai connu et qu’il était l’âme damnée de mon successeur ». Pour cela, Julien LUCHINI me traine accessoirement devant les tribunaux pour injure publique et je risque une mise en examen. Il m’en faut plus pour m’impressionner mais il était bon d’en informer la population à quelques heures du scrutin. Il est désormais temps, en guise de réponse, d’étaler surtout ses pratiques au grand jour et de démontrer que mes propos sont exacts, empreints d’une réalité crue : Julien LUCHINI est bien un personnage abject.

Tout d’abord les adjectifs, vil, abject et damné ne sont pas des gros mots ni des injures. Ils existent dans le dictionnaire français afin de s’en servir à bon escient. La question fondamentale devient donc : sont-ils, dans le cas de LUCHINI, employés à bon escient ? A vous de juger.

Vil, abject, sont synonymes de bassesse, sans dignité, ni courage, ni loyauté, qui ne respecte rien.

Alors est-ce le cas quand LUCHINI s’en prend publiquement à moi quand je m’insurge sur ses dépenses indignes jamais remboursées lors du voyage au Canada, preuves et témoignages à l’appui. Quelle bassesse !

Est-ce le cas quand le personnage LUCHINI souhaite me rencontrer discrètement à Port-Fréjus (Sic !) afin de m’informer d’un problème lors du recasement à sa demande d’une collaboratrice du cabinet du maire, qu’il déjeune avec moi devant témoins sans oser aborder le sujet et préfère finalement de façon déloyale lui envoyer lâchement l’huissier afin de se venger ? Ce comportement est-il digne d’un vrai directeur de cabinet courageux ?

Est-ce le cas quand il publie sur sa page face-book électorale, en pleine journée de travail, une rencontre avec une chambre consulaire, alors qu’il est payé par des deniers publics pour faire campagne ? Comment va-t-il déclarer cet avantage dans ses comptes de campagne ?

Est-ce le cas quand puant, lui qui se vante de tout connaître, d’avoir tout fait, tout réussi, il se trompe lamentablement sur la publication d’une photo étayant un projet communal, démontrant ainsi publiquement sa lourdeur et sa méconnaissance des dossiers municipaux, voire sa suffisance et son incompétence ?

Ame damnée car c’est lui le 1er conseiller du maire OLLIVIER et jamais il n’aurait du laisser passer de telles « boullettes » : lui conseiller de ne pas rembourser les 20 000 € indûment perçus comme directeur adjoint à la SARGET, le laisser fermer les yeux sur les milliers de tonnes de remblais illégaux déversés d’abord près du collège, puis sur les terrains de la CAVEM, laisser passer en Conseil municipal des dépenses à 26000 € alors que le seuil de la mise en concurrence des marchés publics est à 25, octroyer des voitures de fonction à de nombreux adjoints (COURTIL, LOTITO, NEVEU…) alors que c’est illégal et que jamais ça n’a été fait de mon temps ! etc…

C’est toujours LUCHINI qui a trahi tous ses anciens colistiers en les éliminant au dernier moment de la liste alors qu’il leur avait promis une place en échange de leur implication massive pour sa campagne. Je détiens des échanges messenger où ceux-ci, furieux, se plaignent à moi et reconnaissent aujourd’hui s’être bien fait b…er !

Je pourrai multiplier à l’infini les exemples de cette conduite abjecte de LUCHINI mais vous allez penser que je ne saurai être réellement objectif et vous avez peut-être raison. Alors, pour étayer la conduite abjecte du candidat LUCHINI, voyons ce qu’en pensent d’autres acteurs de la vie publique roquebrunoise ! Vous allez voir, ce sont eux qui en parlent le mieux… en mal !

Josette MIMOUNI, conseillère départementale :

« Je publie la copie du courrier rédigé par J.LUCHINI sur papier entête «J’aime Roquebrune» que celui-ci a adressé par mail aux présidents des ASL des ISSAMBRES, dont je signale au passage que le responsable de la police municipale est Président de celle du Bois d’ANGELIS. Bel exemple d’une perte de sang-froid, de la dissimulation de la vérité et de la volonté de nuire. Quand on porte une attaque contre quelqu’un on a la politesse de le mettre en copie. Merci, J.LUCHINI de montrer votre vrai visage, car derrière un sourire électoraliste, votre vrai visage c’est bien celui-là et je peux en attester. Je précise que je ne suis pas une proche de J-M.PASTRE, je suis la Vice-Présidente de l’ASL des DOLMENS, dont il est le Président. Votre esprit confus vous fait faire des amalgames hors de propos.

Sur la forme : Vous êtes candidat aux élections municipales de Roquebrune sur Argens, vous ne devriez plus accéder aux données de la mairie. Disposez-vous d’un passe-droit contrairement à vos concurrents, pour disposer des adresses mail qui ne figurent pas dans le guide des associations ? Cette distorsion de traitement peut conduire à la remise en cause de votre candidature. Il est vrai que l’on ne cesse de me remonter que vous êtes en permanence dans les locaux de la Mairie. J’espère que vous ne disposez pas des moyens mairie pour mener votre campagne, même si nous savons que celle-ci a reconduit opportunément jusqu’en mars 2020 le marché « communication» pour un montant de 150.000 € que l’opposition avait jugé excessif. »

« Dans un registre différent, mais tout aussi contestable, J’ai reçu ce matin plusieurs messages d’employés communaux qui me signalent que vous leur avez envoyé sur leur téléphone personnel une invitation pour participer à vos réunions publiques. Avez-vous toujours accès au fichier du personnel communal ? »

« Martine VIEUX de GIRARD a démissionné du Conseil Municipal, à cause du limogeage de la représentante du Cabinet du maire aux Issambres sur ordre de JP. OLLIVIER qui est comme tout le monde le sait sous l’influence de l’adoubé LUCHINI. »

« Une question me taraude, Fabrice FERNAUD fonctionnaire territorial qui vient de démissionner sera le premier adjoint de la liste LUCHINI. De ce fait ce candidat n’a-t-il pas bénéficié des moyens mairie pour faire sa campagne ? Quand on prend connaissance de la publication faite par celui-ci du courrier du Président du Tennis club à ses adhérents, on est en droit de se poser de nombreuses questions. En dehors du fait que ce courrier est illégal, il va appartenir aux adhérents de demander la convocation d’un conseil d’administration exceptionnel pour demander la démission du Président. De même, J. LUCHINI a porte ouverte en Mairie, l’équité entre candidats est-elle respectée ? »

« Un directeur de cabinet qui se permet de signer des courriers incendiaires et d’une agressivité sans égale, qui a attaqué en diffamation tout le monde avec le budget communal. »

« LUCHINI est capable de tout et de son contraire en fonction de sa carrière financière sur le compte du contribuable. Sur sa page FB « les points sur les i », il diffame, il insulte, il menace, surtout verbalement quand il s’agit d’une femme, très courageux… »

François VILLETTE : ex- directeur Général des Services par interim de la mairie de Roquebrune :

 « (…) Jacky GROS qui a longtemps fait la promotion du candidat LUCHINI en organisant à son domicile des réunions avec les administrés, a été recalé. Il fait désormais partie de la Liste de Laurent GREGORIOU, « Pourquoi pas ». « . Celle va faire fait ma journée. « Euh allo machin, tu te souviens, je t’ai dit de voter pour LUCHINI qui était le meilleur et tout et tout. Ben non en fait, c’est son rival qui est le meilleur et tout et tout ! ». Même s’il est vrai que les cibles étaient vraiment faciles, LUCHINI les a bien roulés dans la farine. Si il n’est pas élu maire, il pourra toujours faire boulanger. Et dire qu’il y a 5 mois, ils chassaient tous d’une même voix Nicole LOTITO au nom de la « logique de la majorité » et pour soutenir « champion » qui les a tous poussés vers la sortie. Mais de quoi ces gens sont-ils le nom ? »

« Je rappelle que c’est votre champion (Cf Julien LUCHINI) qui a été à l’origine de mon éviction pour pouvoir utiliser les moyens municipaux à sa guise pour faire sa campagne électorale. C’est le seul dircab de France à quitter son bureau à 16 H30 avant ses propres agents payés moins bien que lui. »

« Il terrorise le personnel municipal par ses menaces incessantes. (il ne sait faire que ça). »

« J’ai gardé un échange de courriel ou Julien LUCHINI me demande en tant que Directeur Général des Services de « dégager » le directeur de cabinet Christelle NEDELEC le plus rapidement possible et sans aucun motif réel, si ce n’est une jalousie pathologique, ce que je n’ai jamais fait au regard de ses compétences réelles. »

« Vous parlez de tous les colistiers trahis à qui il avait promis un poste et qu’il a évincé… »

Valérie MICHAU : ex-adjoint au maire, ex-PDG de la SARGET

« Votez intelligemment dès le 1er tour pour ne permettre aucune alliance au deuxième. TOUS SAUF LUCHINI et de préférence place aux jeunes ! »

Patrice AMADO : ex-adjoint au maire de Sainte-Maxime, ex- Président du syndicat mixte de la Garonnette, mis en cause publiquement et de façon abjecte par LUCHINI sur sa responsabilité supposée dans la mort de 2 sinistrés lors des inondations des Issambres.

« Néanmoins, je me dois de répondre aux accusations belliqueuses dont j’ai fait l’objet de la part d’un candidat moins scrupuleux, j’ai nommé Julien LUCHINI, ancien directeur de cabinet du Maire sortant, Jean-Paul OLLIVIER, qui ne fait que traduire sa fébrilité et une confiance déjà vacillante à moins de six mois des élections. Cet homme serait-il au bord de la crise de nerfs ?! Un conseil, faites du sport, ça vous mettra en forme pour la campagne et vous oxygènera les quelques neurones encore disponibles ! Les Roquebrunoises et les Roquebrunois sont en droit d’attendre un vrai débat d’idées et non cet étalage de médiocrité intellectuelle couronnée d’amertume et d’agressivité. On notera le changement de style d’écriture manifeste avec ses précédents posts. Julien LUCHINI a donc jugé plus sage de laisser la plume à son éminence grise, sans pour autant parvenir à traduire la moindre vision d’avenir pour la commune de Roquebrune-sur-Argens. (…) Au regard du niveau de mon détracteur, je me félicite d’être considéré comme un des candidats les plus à même d’incarner la fonction de maire, notamment au regard de l’expérience qui est la mienne à travers mes deux mandats au sein de la majorité à Sainte-Maxime, dont je suis fier et en assume le bilan positif. Pas sûr que Monsieur LUCHINI puisse en dire autant…

S’agissant du dossier de la Garonnette, je rappelle que les élus de Roquebrune-sur-Argens siègent au SMG, lesquels figureront vraisemblablement pour partie dans la liste du candidat LUCHINI. Ces mêmes élus ont donc pleinement pris part aux décisions dans le cadre de cette structure intercommunale que j’ai eu l’honneur de présider. Suite à ma démission du syndicat pour cause de campagne électorale, des élus roquebrunois faisant partie du SMG se sont manifestés pour prendre la présidence. Malheureusement pour eux, leurs ambitions ont vite été mises à mal par le cabinet du maire dont faisait partie Monsieur LUCHINI, tant les responsabilités les effraient. Avoir l’outrecuidance de me conseiller d’étudier mes dossiers, cela est assez risible de la part d’un candidat qui s’est à plusieurs reprises illustré par sa méconnaissance totale du terrain.

Monsieur LUCHINI, vous êtes-vous un seul instant intéressé au dossier de la Garonnette ? Si tel avait été le cas, vous seriez peut-être à même de comprendre les difficultés et les longueurs administratives auxquelles nous sommes confrontées au quotidien, notamment au regard des enjeux environnementaux. Mais tout cela vous l’ignorez probablement de par votre manque d’expérience.

Voter pour vous ?! La belle affaire… Imaginez-vous un seul instant les Roquebrunois choisir pour maire un homme pleutre incapable de prendre ses responsabilités quand cela s’impose, à l’image de l’équipe en place et dont vous êtes issu. »

Vous venez de lire qu’à côté de certains, je suis loin d’être seul à penser ce que je pense du candidat LUCHINI !

Nous disons tous pourtant, conjointement, sans concertation car d’horizons très opposés, simplement la vérité sur lui et sur son comportement abject et mesquin. Il n’y a donc aucune injure, simplement la traduction d’une triste réalité, avec des faits passibles de l’art.40 et la traduction de graves infractions au code électoral, du ressort des candidats concurrents…

L’adjectif « abject », qui le qualifie si bien, on vient de le voir dans tous ces témoignages divers et accablants, provient du latin abjectus, qui signifie rejeté ! Souhaitons que les électrices et les électeurs, désormais informés du personnage et de sa conduite abjecte, le rejettent définitivement le 15 mars prochain ! Sa sulfureuse altesse LUCHINI prétend avoir bouclé le PLU : si OLLIVIER et LUCHINI ne l’ont pas sorti avant les élections, c’est que ce futur PLU comporte de fort mauvaises surprises pour les propriétaires terriens de Roquebrune. Vous ne pourrez pas dire demain si ça tourne mal que je ne vous avais pas prévenu !

Alors chers concitoyens, votez pour qui vous voulez au 1er tour, sauf pour les 2 échecs programmés que sont CAYRON & LUCHINI !

0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x