LE BLOG POLITIQUE DE LUC JOUSSE

Le 20 août 2019

CLOCHEMERLE à Roquebrune : la première adjointe démissionne et démolit son colistier, le candidat LUCHINI. Match nul !

Auteur : Luc Jousse

Nul, c’est le niveau de la politique municipale de ma majorité… car je rappelle que tout ce beau monde qui se déchire, s’insulte et fomente des coups bas, a été élu sur ma liste en 2014, je sais donc absolument de quoi je parle.

Nulle, comme la franchise de Jean-Paul OLLIVIER, en pleine fébrilité orageuse de son équipe, qui prétend tel un mauvais bluffeur que tout est « serein » alors que ses ennuis en tant que maire s’accumulent et ne font que commencer ! En réalité, il fait de l’huile du matin au soir, trouillomètre dans la zone rouge !

Nulle, comme sa stratégie de soutenir massivement vers l’échec le « candidat du désespoir et du mépris » (Sic !), son omnipotent aide de camp Julien LUCHINI, gonflé à l’hélium de sa vanité, qui se voit déjà premier adjoint (il était 33ème et dernier sur ma liste), alors que Nicole LOTITO ne commettra pas l’erreur de démissionner de son poste de conseillère municipale à 6 mois su scrutin.

Nulle, comme l’annonce ratée de candidature de Nicole LOTITO, première adjointe démissionnaire, candidate esseulée sans aucune équipe derrière elle. Trop intéressée, trop « alimentaire » (j’en sais quelque chose !), trop molle et indécise pour prétendre de toute façon devenir maire un jour, que les autres nombreux candidats se rassurent !

Nul, comme ce spectacle pitoyable donnée par cette équipe municipale sortante que je ne reconnais plus, dévorée d’ambition et de volonté de garder ses prébendes et avantages… à n’importe quel prix ou trahison. C’est si consternant que les électeurs ne peuvent pas concevoir ce genre de comportement, sans une once d’éthique.

J’arrive justement pour quelques jours dans notre circonscription afin d’honorer mes rendez-vous politiques. Inutile de préciser que je ne rencontrerai ni l’un ni l’autre, trop homogènes qu’ils sont dans la médiocrité… J’ai par contre, des réunions de travail capitales avec ceux que j’apprécie et que je soutiens, car je ne me désintéresse pas de la politique locale, bien au contraire !

Que Roquebrune, qui reste ma commune de cœur, soit tombée aussi bas en 3 ans, me désole plus que tout…

« Il existe deux choses infinies, l’univers et la bêtise humaine mais pour l’univers, je n’ai pas de certitude absolue. » Albert Einstein

0 0 vote
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x